Accueilconseils generalistes dessin10 règles d’or pour dessiner correctement un visage

10 règles d’or pour dessiner correctement un visage

En commentant les créations des membres de ma formation sur le dessin de portrait, j’ai pu me rendre compte que quelques erreurs revenaient souvent sur le dessin de visage, et notamment  sur le visage dessiné de trois quarts. J’ai donc décidé d’écrire un article sur le sujet, pour que les conseils puissent servir à un maximum de dessinateurs, tant qu’à faire. ;)

 

Règle d’or n°1: Ajouter les formes globales avant les détails.

Tout le monde est passé par là, et quand je dis tout le monde, c’est 100% des dessinateurs que je connais (dont bibi  – -‘ ). Personne ne possède une faculté de vision globale innée. Il est très difficile de rester objectif sur son dessin. Ce que le débutant ignore, c’est que commencer par dessiner des formes englobantes en indiquant les contours des formes principales, fait gagner bien plus de temps que de commencer par les détails. Par exemple pour le dessin de portrait, le néophyte aura tendance à commencer par dessiner les yeux sans même avoir pris le temps d’esquisser la tête et quelques repères indispensables. Pourtant, les bénéfices d’une esquisse légère et précise peuvent être nombreux:

  • Il est plus facile de placer les différents éléments du visage.
  • Il est plus aisé d’établir des proportions correctes du premier coup.
  • La probabilité d’être contraint à recommencer son dessin est considérablement réduite.
  • Le gain de temps est non négligeable, car rendre les détails prend énormément de temps, et rien ne garantit un bon résultat final car c’est une méthode arbitraire.
Dessin de N.Fowkes

Dessin de N.Fowkes

 

Règle d’or n°2: Prendre son temps

Le débutant va vouloir aller vite, autant dans la progression de son apprentissage que dans l’acte de dessiner. Il voudra toujours faire plus vite que la musique, en fait. Dès qu’il le pourra, il essaiera de prendre un raccourci. Ce genre de stratégie en dessin n’est qu’une illusion. Les lacunes dans les apprentissages des bases du dessin nous rattrapent toujours à un moment ou à un autre. Si une base n’est pas acquise, les conséquences se répercuteront plus tard de façon inévitable. Ne sautez pas les étapes, autant au moment de dessiner, que tout au long de votre apprentissage. On peut apprendre à dessiner vite avec une méthode bien rodée, mais pas en essayant de sauter par dessus le moindre obstacle pour se casser la figure un peu plus loin. C’est un effet de la pratique à long terme. Votre niveau en dessin n’est que le résultat d’années d’expérimentation et d’échecs.  En ce qui concerne le dessin de portrait, prenez votre temps, non seulement pour esquisser les formes globales, mais aussi pour observer l’expression et la structure de votre sujet, ainsi que ses particularités, avant de vous précipiter sur votre feuille et de vous mettre en mode « photocopieuse ».prendre-son-temps

 

Règle d’or n°3: Prendre en compte la perspective de TOUS les éléments.

Bouh! cette perspective, personne ne l’aime, surtout au début! Je reçois souvent des courriers de lecteurs qui me demandent si la perspective s’applique à tous les objets. La réponse est oui ! la compréhension de la perspective est indispensable pour dessiner intelligemment. C’est elle qui va nous éviter certains croquis douteux. C’est elle qui nous guide lorsqu’on n’est pas sûr de nous.

La perspective s’applique à toutes les vues, à tous les objets, aux personnages, aux animaux, et même aux éléments naturels comme l’eau, le feu etc… la perspective est partout. A nous de la dompter suffisamment pour pouvoir accéder à un niveau de dessin supérieur.

Pour le dessin de portrait, on retrouve des erreurs redondantes comme:

  • négliger la profondeur du nez.
  • ignorer la distance entre les deux yeux sur les vues de trois quarts.
  • aplatir la forme des globes oculaires.
  • ignorer l’épaisseur des paupières.

Le débutant voudra instinctivement frontaliser les yeux (c’est à dire ignorer les effets de la perspective) et mettre à plat tout ce qu’il voit. Pour un visage de trois quarts, l’amateur peu expérimenté aura tendance à donner autant d’importance aux deux parties du visage. En observant l’image suivante, on peut facilement constater la différence entre un visage de trois quarts avec, puis sans perspective. Le visage a été volontairement divisé en deux parties égales pour amplifier l’effet de perspective sur la partie la plus proche et la partie la plus lointaine. Cette différence de volume doit être impérativement mise en évidence sur les dessins de trois quarts.

demi-visage-perspective

 

Règle d’or n°4: Soigner particulièrement le dessin des yeux et de la bouche.

Je ne répèterai jamais assez que les yeux et la bouche sont les éléments qui donnent le plus d’expression à un visage (le débutant voudra passer autant de temps sur chaque élément du visage, ce qui est une très mauvaise idée).

Si vous devez prendre votre temps sur certains éléments, c’est bien sur ces derniers. Une fois l’esquisse des formes globales effectuée, les yeux et la bouche esquissés, vous aurez fait le plus gros du boulot, et si ces derniers sont soignés, vous améliorerez grandement vos chances de succès.

Voici quelques conseils pour ce faire:

  • En vue de trois quarts, le nez va cacher l’espace de l’oeil en arrière plan, et va donner l’impression que l’oeil en avant plan est plus écarté de la base du nez, ce qui est évidemment une pure illusion de perspective! Donc, bien placer les yeux, c’est avant tout bien diviser le tout en trois parties égales (d’où l’importance du placement de la ligne verticale qui coupe le visage en deux et qui sert de point d’ancrage aux trois parallélépipèdes ci-dessous).
  • Gardez en tête que l’écartement entre les deux yeux est équivalent à la largeur d’un oeil.dessiner-des-yeux-01
  • Surveillez le contour des yeux et sa déformation dans la perspective. De trois quarts, les formes d’un côté et de l’autre ne sont pas symétriques! Non seulement il y a aura un oeil plus petit, mais comme l’oeil est sphérique, la forme des lignes des cils va être comprimée dans la perspective, ce qui implique un changement de forme d’un oeil à l’autre.
  • dessinez le globe oculaire (sphère simple) avant l’iris. La paupière, quant à elle, représente une simple enveloppe qui s’adapte à la forme de la sphère. Dans l’ordre, on dessine le globe (sans trop appuyer), la limite de la paupière supérieure, l’iris, et enfin la pupille. A partir de là, on pourra finir d’ébaucher la paupière inférieure. On peut aussi représenter le contour de l’oeil immédiatement, mais ça reste une prise de risque inutile pour le débutant.
  • dessinez la commissure des lèvres avant les lèvres. Vous pourrez alors expérimenter de nombreuses expressions en un trait et avec une perspective correcte, sans perdre de temps sur la forme des lèvres.
  • Prenez en compte la forme et la taille de la dentition, qui sont très variables selon les individus. Les lèvres s’adaptent simplement à la surface de cette dentition, ainsi qu’à l’action des muscles autour.

 

Règle d’or n°5: Plisser les yeux FREQUEMMENT.

Pour garder un œil sur les volumes, et sur la totalité de votre création, plissez les yeux non seulement sur votre modèle, mais aussi sur votre dessin. Pour préserver l’harmonie des tonalités et les échelles de valeurs, c’est absolument nécessaire. Donc plissez, plissez et plissez encore les yeux. Pour ne pas fatiguer les paupières, je vous conseille de lever légèrement le menton à chaque fois que vous procédez de la sorte, ce qui vous laissera la possibilité de détendre vos muscles tout en observant votre sujet ou votre croquis.plisser les yeux

 

Règle d’or n°6: Réfléchir sur les traits principaux de son sujet.

Prendre un minimum de temps pour observer l’expression et les particularités du visage de son sujet est particulièrement important. Plus tôt on anticipera les traits principaux du visage que l’on observe, et plus de chances on aura de ne pas les rater au moment de crayonner.

Pour développer cette faculté, j’ai trouvé un moyen très facile et efficace: Lorsque je voyage, et en attendant mon train (par exemple), je prends le temps de me poster à un endroit stratégique de la gare et je m’amuse à observer les voyageurs qui passent. Le mieux est de se mettre perpendiculairement au passage, car lorsqu’on voit arriver un individu, on commence à le voir de face, puis il passe de profil en l’espace de quelques secondes.  En moins de 5 secondes j’essaie de trouver ce qui est marquant sur le visage que j’observe. Ensuite, je mets des mots, comme « sourcils très fournis », « menton proéminent », « front très haut », « grands yeux en amandes » etc… Avec l’habitude, on peut vraiment devenir un véritable chasseur de têtes. C’est une activité très fatigante, car elle engage toute l’attention de notre cerveau. Souvent, après 20 minutes, notre tête devient comme une pastèque, mais les bénéfices sont énormes. Encore une preuve que l’on peut s’améliorer sans même dessiner, juste en observant et en analysant les formes. Rappelez-vous que ce sont les formes qui donnent le plus de caractère à votre dessin, pas la qualité du trait.

 

Règle d’or n°7: Se donner des repères visuels solides.

Voici quelques repères que l’on peut se donner pour ne pas trop se perdre à l’intérieur d’un visage.

  • Ne vous laissez pas distraire par le nez, représentez d’abord les yeux et leur écartement. Pour cela, aidez-vous de la ligne qui sépare le visage en deux parties égales (et quand je dis « égales », je dis « égales en perspective »). Ci-dessous, je vous montre la construction qui permet de subdiviser une surface soumise à la perspective en deux parties égales. C’est une technique que j’avais déjà proposée dans mon mini-guide sur le dessin en perspective. Il suffit de tracer les diagonales, et de répéter l’opération plusieurs fois. On peut appliquer cette technique pour trouver le centre du nez par rapport aux yeux, ou, à l’inverse, se donner des repères pour le dessin des yeux par rapport à la ligne de symétrie du visage.diviser-surface
  • Repérez le triangle que forme le coin des yeux avec la base des narines, en analysant bien l’angle de chaque segment par rapport à l’autre.triangle-visage
  • Repérez le prolongement de l’écart des yeux en direction de la bouche, et comparez l’angle que forment les deux segments avec la verticale.angle-yeux-bouche
  • Repérez le triangle que forme la base du nez avec le bout du mentontriangle-nez-menton
  • Repérez le triangle que forme l’arête de la mâchoire inférieure avec la pommette visible, en passant par la base de l’oreille et en finissant au bout du menton.triangle-machoire
  • La distance entre la base de l’oreille et le coin de l’oeil le plus proche. coin-oeil-base-oreille

Je vous ai donné ces repères à  titre d’exemple, vous pouvez vous inventer vos propres repères. Plus vous en aurez, moins vous ferez d’erreurs. Bien sûr, ce processus prend du temps, mais une fois que les repères sont dessinés, le plus dur est fait, honnêtement.

 

Règle d’or n°8: Pirater notre cerveau.

Toutes les stratégies sont bonnes pour vaincre les automatismes de notre cerveau! Ce dernier nous joue des tours quand il s’agit d’observer objectivement un visage humain. Nous n’y pouvons rien, c’est ancré dans notre code génétique…

La technique du miroir va nous permettre de voir les géométries malencontreuses et les défauts de proportions.

Une deuxième stratégie consiste à retourner le dessin ou/et notre modèle photo à 180°. De cette façon nous annulons l’effet « reconnaissance du visage humain », et nous pourrons plus facilement nous concentrer sur les repères essentiels du dessin de portrait. Evidemment, cette dernière solution ne doit pas devenir une habitude, mais elle aide, particulièrement au début.

 

Règle d’or n°9: Si on repère une erreur, la corriger IMMEDIATEMENT.

N’attendez pas avant de corriger votre erreur. Si vous en repérez une, gommez-la bien ou corrigez-la immédiatement (faire un deuxième trait de construction avant de gommer le trait original). De cette façon on diminue considérablement les risques d’avoir des proportions incorrectes sur le dessin final.

 

Règle d’or n°10: L’entêtement ne paye pas toujours.

Parfois il est préférable de recommencer son dessin depuis le départ. Le temps que l’on passe sur un dessin n’est pas toujours proportionnel à la satisfaction que l’on peut en tirer. Rappelez-vous qu’il est toujours préférable que chaque étape de votre dessin ressemble au maximum à ce que vous désirez voir sur votre dessin final. Et si vraiment vous vous impatientez sur un dessin, autant changer de feuille et recommencer. La deuxième tentative s’avèrera souvent meilleure que la précédente.mule-bornée

 

Voilà, voilà pour ces indications supplémentaires sur le dessin de visage. Maintenant observez et pratiquez un maximum. Les proportions en perspective deviendront de plus en plus évidentes avec le temps. Laissez-vous une chance de progresser, et observez les visages en tant qu’objets à part entière. Commencez par vos proches, ils ont plus l’habitude que vous les dévisagiez qu’un illustre inconnu croisé par hasard dans une ruelle. L’observation est un travail de tous les jours, ne la négligez surtout pas: elle fait partie intégrante du travail de dessinateur.

 

 

 

 

Dans la même rubrique

27 commentaires pour “10 règles d’or pour dessiner correctement un visage”

  1. valerie dit :

    Merci pour ces conseils,je n’avais pas pensé au départ de commencer par des globes avant de faire les yeux et pour la bouche.

    Le portrait de 3/4 est loin d’être simple et le vois encore dans mes dessins mais je vais y remédier grâce à tes astuces ^^

    • Pit dit :

      Cool si ça te sert! :)

      • mathieu chloe dit :

        je n’arrive pas sa m’enerve ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

        • Pit dit :

          C’est sûr qu’il faut une certaine patience pour dessiner.
          Plus tu t’énerves et plus tu vas te décourager rapidement. A l’origine je n’étais pas quelqu’un de très patient, c’est le dessin qui m’a en partie appris la patience.
          Lâche un peu de lest. Le dessin doit d’abord être un plaisir. Ca ne vient pas en deux minutes. Dès que tu t’impatientes, passe à autre chose et détends-toi.

  2. Alethios dit :

    Bonjour,

    Encore un bel article bien écrit, bien construit pour apprendre ou rappeler ces règles de bases que l’on a si vite tendance à oublier.

    Juste un point, désolé de faire le boulet de service, mais je crois qu’il y a un loupé d’inversion dans l’intitulé de la 1ère règle d’or (formes globales avant les détails) ?

    Pour les yeux, complètement d’accord. Le plus beau dessin de visage peut vite être anéanti par des yeux mal posés ou à l’expression mal maîtrisée. Mais à l’inverse, même des yeux parfaits ne pourront sauver un ensemble approximatif… Ah, Dessin ! Que tu es cruel ! ^__^

    Le coup de plisser les yeux, je l’entends souvent mais j’avoue avoir beaucoup de difficultés à me servir de cette technique (ça fait vite mal aux yeux je trouve).

    Merci donc pour ce travail et ce partage, et à la prochaine !

    • Pit dit :

      Merci, oui au début mon article s’appelait « 10 erreurs à éviter…blah blah blah », donc le titre est resté.
      Je vais éditer ça. ;)

  3. Nix dit :

    Bonjour,

    Très bonne série de conseils ! =D

    Par contre, petite coquille, concernant ta règle d’or n°1 « Ajouter les détails avant les formes globales ». Il me semble qu’il s’agit de quelque chose à ne pas faire plutôt que d’une règle ;)

    Bonne journée !

  4. Kévin dit :

    Salut pit , comme d’habitude le poste est bien expliquer ^-^ et aussi j’attend les

    prochain poste à venir ( d’ailleurs je me demande se que sa vas être ).

    Bonne continuation et bonne soirée.

    Kévin

  5. delestaque dit :

    Nanti de ces nouveaux éléments, je vais donc continuer, puisque je suis en train de suivre la formation, mais j’ai en revanche l’impression que tout ça est inépuisable, autant que la variété infinie de visages humains.
    Quelle joie en tout cas d’arriver à dessiner quelque chose qui tienne debout, même si c’est pas encore parfait et que je rencontre encore des difficultés, et que ce sera certainement encore le cas un bon moment.
    J’ai néanmoins l’impression ( qui est peut être fausse ) que j’ai fait le plus dur et finalement, c’est pas si difficile que ça.J’ai conservé dans mes cartons des essais de dessins de l’année dernière, je voyais bien qu’il y avait quelque chose qui clachait, que c’était pas trop mal, mais que ça donnait une drôle d’impression, j’en ai d’autres, mais si je les regarde, je me fais peur.
    Sans formation, impossible, ça ne marchait jamais, là, ça va vraiment mieux, mais il y a encore du pain sur la planche, en revanche, je sais au moins maintenant que je vais y arriver, ici, quelques dessins faits l’année dernière sur une planche, le cheval faisait partie de l’entrainement et n’a rien à voir, allez, j’ose, c’est là :
    et vous y trouverez aussi en dessous le dessin de quelqu’un que vous reconnaitrez peut être, enfin, j’espère, il n’est pas très ombré étant donné qu’il doit me servir pour ( tenter  » de le peindre.
    et plus encore, tout ça m’a donné envie de modeler des visages, de la vraie 3D en terre humide !
    http://i71.servimg.com/u/f71/16/30/05/77/avolut10.jpg
    bon courage à toutes et tous
    D

    • Pit dit :

      Merci à toi pour les retours.
      ;)
      C’est vrai qu’on peut voir le fossé entre l’image du dessus et l’image du dessous. Incroyable ta progression, je suis bien content d’y avoir été pour quelque chose!
      c’est génial. Continue comme ça.

  6. stevnabelli dit :

    Bonjour,
    Merci de vos précieux conseils.
    J’ai essayé de faire un premier portrait en suivant vos conseils et je dois dire que j’ai été surprise du résultat, même si je l’avoue, reste un portrait de débutant :-)
    Il m’est difficile de recopier l’exactitude des traits du visage du modèle pour que la ressemblance soit parfaite..
    mais je vais y travailler.
    Codialement.

  7. delestaque dit :

    Pour ce qui est d’y être pour quelque chose, incontestablement, c’est vrai.
    en tout cas, pour ceux que je lis et qui ont commencé, je ne peux leur dire qu’une chose, et c’est important, ne jamais se décourager, se mettre et se remettre au travail, insister et surtout dessiner beaucoup et souvent, il n’y a qu’un secret, c’est celui ci, les bases, on les acquière, la méthode est bien au point, complète, mais elle ne fera rien pour vous si vous ne travaillez pas beaucoup.
    La ressemblance, moi aussi bien sûr je la recherche, mais bon, faut pas rêver, ça ne vient pas tout de suite, en revanche un jour on est soi même surpris, c’est ça, c’est bien le modèle, je pense qu’il y a aussi quelque chose d’important, trop fignoler, trop en faire, c’est pas bon, on n’arrêterai plus, en peinture, c’est pareil à un moment il faut poser les pinceaux, là, il faut aussi savoir poser les crayons, et je parle en connaissance de cause, j’ai souvent franchi le stade où tout allait bien pour continuer et finalement bousiller mon travail.
    à bientôt
    R D

  8. Micheline dit :

    Je suis tellement accaparée par ta Formation sur le Portrait que j’oublie d’aller sur ton Site…. Je viens de découvrir les 10 Règles d’Or et tout particulièrement les règles 3 et 4 qui apportent une réponse à mes hésitations dans le portrait de 3/4.

    Merci encore à toi pour ta générosité.

    • Pit dit :

      Oui, ce sont des petites précisions que je voulais apporter par rapport à la formation.
      Je n’avais pas assez insisté sur la prise de repère à l’intérieur du visage.
      ;)

  9. Stevnabelli dit :

    Bonjour Pit,
    Voilà, je me suis mise au portrait récemment, et je recontre une grande difficulté en dessinant les cheveux.
    J’utilise la mine de plomb (HB, 2B etc. pour l’ensemble du portrait) et le critérium 0,7mm pour les cheveux, mais le rendu n’est pas super… :-(
    Suis-je mal équipé? y a t-il une technique particulière pour le dessin du cheveu ?
    Merci beaucoup de tes conseils..

    • Pit dit :

      Salut Stevnabelli,

      Les outils n’ont pas vraiment d’importance à vrai dire, et tout dépend du papier…
      Quel papier utilises-tu?
      Pour les cheveux, préfère utiliser une mine large pour les volumes généraux (avec du HB c’est bien, une valeur de 4/10 suffit au tout départ), puis plus tu rends les petites mèches, plus tu descends en calibre.
      Pour les contrastes, utilise tes crayons les plus gras en dernier pour rendre les ombres d’occlusion (=interstices et cavités comme la bouche, les plis des paupières, les pupilles, entre les mèches…).
      Plisse souvent des yeux en gardant une vue d’ensemble, non seulement pour regarder les tonalités de ton modèle, mais aussi pour reporter les contrastes sur ton dessin.
      Le plus important est de rendre les contrastes généraux, et ensuite s’attarder sur le détail en allant de plus en plus loin dans les contrastes.
      Les cheveux prennent un peu plus de temps si tu veux être précis et ultra réaliste.
      Attention si tu utilises du bristol et tous ces papiers très lisses et cartonnés, la mine de critérium a tendance à grincer et à ne plus laisser d’empreinte à force de repasser sur les traits: le papier « sature » à ce moment là.

  10. jenny dit :

    je dessine depuis que je suis petite, des chevaux et la nature mais j’avais de grosse lacunes avec les portraits et grâce aux technique sur ton blog j’ai fait mon premier portrait hier soir en 3h top chrono :D qui pour moi est vraiment beau par rapport a ce que j’avais dejà fait auparavant merci :)

  11. Saland dit :

    je dessine déja , mais je ne connaisait pas la perspective et je me repérait grace a des points et a ma faculter de me repérer dans l’espace. Mais mes dessin avait de bonnes proportions si on ne regardait pas l’exemple on pourrait dire que j’avais décalquer . sa fait quelque année que je dessine mais j’ais arrétter puis repris . et vu tes astuce je vois déja que certain dessin qui me paraissait difficile me parraissent plus accésible

    • Pit dit :

      Oui, on va dire que j’essaie de simplifier autant que je peux ce qui peut sembler compliqué.
      Merci de ton attention ;)

  12. Saland dit :

    et merci pour tes conseils

  13. Rabhhit dit :

    Article vraiment précieux, moi qui bloquait sur une recherche de personnage ca m’a grandement aidé a me rappeler les bases, merci beaucoup ^^

Laisser un commentaire