Accueilconseils generalistes dessinLe portrait animalier vu par une peintre professionnelle

Le portrait animalier vu par une peintre professionnelle

Voici une interview passionnante que j’ai menée grâce à Magali Court, artiste professionnelle et spécialiste du portrait animalier. J’ai pu la rencontrer lors d’une petite escapade en Provence. Elle a eu la gentillesse et la patience de répondre à toutes mes questions.

A quel âge vous êtes-vous intéressée au dessin et à la peinture ?

Du plus loin que je me souvienne, j’ai dû dessiner depuis l’âge de onze-douze ans environ et j’ai pris des cours de dessin immédiatement.

Depuis combien de temps peignez-vous à l’aquarelle?

J’ai commencé l’aquarelle beaucoup plus tard et cela doit faire entre 15 et 20 ans.comment dessiner un chien

Etes-vous passée par une école ou êtes-vous autodidacte ?

Je suis d’abord passée par les mains d’un excellent professeur de dessin avec qui j’ai noué de vrais liens. Et puis j’ai fait des études d’arts plastiques et d’histoire de l’art. C’était la première promotion de la fac en la matière et franchement nous y avons vu beaucoup de choses, mais nous n’y avons pas eu beaucoup de pratique au sens traditionnel où on l’entend. C’était plus du conceptuel et c’est donc souvent ailleurs que j’ai complété ma formation de prof de dessin ( j’ai enseigné 3 ans dans le public puis en privé ensuite ). En ce qui concerne par exemple l’aquarelle je m’y suis mise totalement seule et pas du tout de façon traditionnelle…

portrait aquarelle sèche

D’où cette passion pour les portraits animaliers, et notamment pour les chevaux, vous est-elle venue ?

La passion des chevaux est une vieille « affaire » de famille. Mon grand-père les adorait et c’est lui qui m’en a parlé dès mon plus jeune âge. J’ai donc tout naturellement commencé par dessiner les chevaux puis les chiens et même les chats ensuite, car tous les animaux m’attirent.dessin cheval

Quelles sont vos influences ?

Je ne suis pas sûre d’avoir reçu une influence déterminante extérieure. Je m’applique à rendre la nature telle que je l’observe quand je fais un portrait sur commande notamment. Ce qui me paraît le plus intéressant c’est de rendre l’expression de l’animal.

Qui sont vos artistes préférés ?

En ce qui concerne les chevaux le premier est sans doute Gericault. Le caractère souvent ombrageux de ses sujets est très fort. Et puis il y a les orientalistes en général du XIXème qui ont peint de beaux sujets arabes (Fromentin, Delacroix…) De Dreux nous a laissé aussi de superbes animaux mais certains cavaliers maniérés gênent un peu…Enfin les Vernet et autre Adam, mais je ne pourrais tous les citer.un dessin de cheval au repos

Pouvez-vous nous parler de votre technique ?

Les photos de chevaux que j’utilise sont les miennes de préférence, sinon celles de mes clients quand elles sont vraiment bonnes ou que je ne peux visiter leurs chevaux et là c’est pas toujours facile.

Si je dois parler de ma technique d’aquarelle : elle est totalement antinomique. Je m’explique: normalement, pour démarrer une aquarelle, on mouille sa feuille. Eh bien je n’en fais rien. Après avoir transposé mon dessin sur mon support  (papier Canson Montval 300grm avec peu de grain et en général format raisin) je prends de tout petits pinceaux en martre de préférence pour donner du détail. Mon aquarelle est sous forme de godets aux pigments assez vifs (Schmincke de préférence sinon Windsor et Newton) que j’utilise un peu comme de la gouache avec relativement peu d’eau.

matériel-aquarellematériel aquarelle

Quand je fais un portrait, je commence toujours par les yeux sachant que l’expression est le plus important. Il faut rendre l’animal vivant avec sa propre personnalité sinon ce sera une « nature morte » … Non que ce thème soit péjoratif mais ça n’est pas le but recherché ! Puis en général, je termine la tête et le corps en suivant.

Comment vous est venu votre style ?

Mon style, si j’en ai un, c’est d’être près de mon modèle et de le rendre le plus fidèlement possible. Je n’ai pas cherché à ressembler ou à pratiquer comme untel ou comme on doit le faire mais comme je le sens… je n’ai jamais pris de cours d’aquarelle spécialement et je pense que cela m’a rendue plus libre pour peindre à ma façon.

Pour quelle(s) raison(s) préférez-vous l’aquarelle à la gouache ou à la peinture acrylique ?

L’aquarelle assez sèche comme je la pratique me permet de rendre un maximum de détails et de garder des transparences propres à l’aquarelle et à l’eau plus ou moins concentrée.

Ceci dit, j’utilise aussi la gouache et l’acrylique, de plus en plus, avec plaisir, pour des toiles « plus contemporaines ».

un dessin couleur de cheval

aquarelle

gouache d'un animal

gouache

comment peindre un cheval à l'acrylique

acrylique

Combien de temps vous a pris votre plus grande pièce ? Pouvez-vous nous donner une idée de sa taille?

En aquarelle, mes plus grands portraits remplissent réellement le format raisin (50×65) et avec la façon dont je travaille, c’est assez long… Environ 3 semaines, sachant que je ne travaille pas en continu sur un sujet très grand. Il faut s’éloigner de son sujet pour y revenir avec un œil neuf qui va détecter immédiatement les défauts.aquarelle animal

Si vous aviez un conseil à donner aux dessinateurs et peintres débutants quel serait-il ?

D’abord se faire plaisir et ensuite prendre de bons cours de dessin ou peinture suivant ce que l’on veut faire. Choisir des profs avec qui le courant passe. Et puis même sans cours si vous avez envie de vous lancer, allez-y ! En art il n’y a pas de diktat et tout le monde doit pouvoir faire ce qu’il ressent. De même que l’amateur pourra aimer ou pas une œuvre, avec son cœur et sa personnalité. Qu’on aime le réalisme traditionnel ou le conceptuel contemporain, il y a de la place pour tout le monde.

Pouvez-vous nous donner l’adresse de votre site internet ?

www.magalicourt.com

Dans la même rubrique

12 commentaires pour “Le portrait animalier vu par une peintre professionnelle”

  1. Najah dit :

    Très intéressant comme à chaque fois! Je n’apprécie pas particulièrement le portrait animalier mais je reconnais qu’elle a du talent et ça façon de travailler est intéressante !

    Très enrichissant donc ;)

    • Pit dit :

      Je connais quelques internautes qui s’intéressent aux animaux, donc j’en ai profité.
      Les prochains articles seront plus axés technique pure normalement. ;)

  2. Camille dit :

    Merci !
    J’aime beaucoup l’aquarelle, mais j’ai toujours été intimidée à l’idée de dessiner des animaux, peut être le fait que ce soit en mouvement, … même sur photo ^^!
    Du coup ce sont surtout des « natures mortes » que je peint.

    Mais avec tous ces bons conseil je vais retenter le coup je pense !
    (Et l’idée de l’aquarelle sans mouiller la toile avant je n’avais jamais vraiment tenté !)

    Bonne journée

    • Pit dit :

      Le plus important c’est que tu comprennes ce que tu dessines à chaque trait. C’est pour cette raison que j’ai toujours un bouquin d’anatomie à portée de main. ^^

  3. titi dit :

    Moi qui ne suis pas très chevaux, je suis quand même impressionné par ses tableaux. A quand un artiste qui fait des portraits de chats? :D

  4. David Braka dit :

    J’adore le sens de la précision de Magali, c’est très impressionnant, notamment à l’aquarelle où je vois beaucoup de tableaux imprécis !

    Merci pour cette interview Pit !

  5. Chloé dit :

    c’est top !!!!!!!

  6. stefau dit :

    époustouflant

  7. ponyo dit :

    Vous vous faites à l’aquarelle mais on peut tout aussi les faire au criterium ? :/

Laisser un commentaire